La méditation de pleine conscience

Trouver la paix intérieure, avoir plus de liberté et de choix dans tous les moments du quotidien

 

Une approche en santé validée par la recherche médicale et reconnue par l’Etat:

 

Fondée sur le travail pionner du Dr Jon Kabat-Zinn, des méthodes scientifiquement prouvées ont été élaborées ces 40 dernières années pour guérir, en complément de la prise en charge médicale, le corps et l’esprit.

La recherche a ainsi prouvé que les techniques de méditation ont des effets préventifs et thérapeutiques sur la maladie, le stress social et professionnel, les troubles du sommeil ou alimentaires, etc.

Le Ministère de la Santé soutient le développement des interventions basées sur la pleine conscience puisqu’il les a inscrites dans plusieurs plans ( Plan Priorité Prévention, instruction du 5 juin 2018 relative aux projets territoriaux de santé mentale …), et a organisé dans ses locaux le 20 juin 2019 le colloque : « Interventions basées sur la pleine conscience, sciences, santé et société : lever les doutes, ouvrir des perspectives ».

 

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience?

 

La pleine conscience peut être définie comme la conscience qui survient lorsque l’on prête attention au moment présent, délibérément et sans porter de jugement (Kabat-Zinn, 2006).

« Etre conscient » signifie permettre aux expériences de se dérouler avec curiosité, ouverture et acceptation plutôt qu’avec des tentatives de contrôle (Brewer et al. 2018).

 

​La pleine conscience consiste à être présent à l’expérience du moment que nous sommes en train de vivre, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne cherche pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), et sans attente (on ne souhaite pas que quelque chose de précis arrive ou se passe).

 

“C’est tout. Mais par cette attitude , tout est différent.” (Christophe André)

 

Un effet positif sur notre activité cérébrale démontré par la recherche:

Même au repos, le cerveau demeure très actif: en fait, il ne s’arrête jamais. Comme un singe fou, c’est la nature de notre mental de vagabonder lorsque nous ne faisons rien de précis.

On appelle la zone du cerveau qui intervient alors le réseau du mode par défaut. Ce réseau fonctionne lorsque l’on ne fait rien et se « désengage » lorsqu’on réalise une action avec un objectif spécifique.

On a constaté par IRM fonctionnel (IRMf) que la méditation diminue l’implication du réseau du mode par défaut et augmente le réseau de l’attention.

La méditation de pleine conscience permet de vivre et agir en conscience plutôt que réagir

 

” On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré ” (Albert EINSTEIN)

 

On agit souvent en pilote automatique, les évènements autour de nous, les pensées, les sentiments et les sensations (dont nous ne sommes peut-être que vaguement conscients), peuvent déclencher de vieilles habitudes qui nous font agir sans que nous le décidions vraiment.

En devenant plus conscients de nos pensées, de nos sentiments et de nos sensations corporelles, moment après moment, nous nous accordons la possibilité d’avoir plus de liberté et de choix : nous ne sommes pas obligés de nous laisser entraîner dans les mêmes mécanismes qui ont fait problème dans le passé.

Vos séances de méditation de pleine conscience

 

​J’élabore pour vous un accompagnement de méditations pour vous aider à mieux vivre tous les moments de votre vie en étant plus conscient de ce qui se passe en vous, dans votre mental et dans votre corps. Afin de pouvoir répondre aux situations par choix plutôt qu’en réagissant automatiquement.

Respiration, pensées, sensations, émotions, sons, saveurs, parfums et odeurs: s’accueillir tel que l’ont est pour vivre pleinement conscient votre vie, instant après instant, avec plus de bienveillance.

Evoluer, se transformer et construire de nouveaux avenirs.